CATHÉDRALE SAINT BARTHÉLEMY DE KOLÍN

CATHÉDRALE HISTORIQUE ACTUALITÉS GALERIE CONTACT PAROISSE LIENS UTILES
 
30

L’ossuaire

L´ossuaire Le constructeur de l’ossuaire de Kolín, situé à proximité du chœur de l’église, n’est autre que le doyen Antonín Formandl. Ce monument (édifié sur la base du projet d’un architecte inconnu de nos jours) a été construit en 1733 en utilisant les murs de l’ancien bastion d’angle de style gothique primitif. Il a pris l’apparence d’une chapelle centrale à quatre pans avec quatre apsides semi-cylindriques. Son plan est inspiré de l’architecture romane et rappelle l’esprit de l’historisme gothique. L’espace central de la chapelle est fermé par une voûte comportant quatre orifices. En y regardant, vous pourrez observer le plafond à entrevous sur lequel a été peint l’archange Gabriel rassemblant les défunts avant le jugement dernier. Les os qui remplissent les apsides proviennent des tombes de l’ancien cimetière Saint barthélemy. Sous les voûtes, vous verrez des symboles de la gloire terrestre éphémère – une croix patriarcale et papale, une crosse d’évêque, une tiare papale, une épée et un sceptre royal avec sa pomme. Sur les cloisons latérales de l’espace intérieur décoré par l’autel de la Sainte Croix, vous verrez des statues d’Ignác Rohrbach représentant la Vierge Marie et Saint Jean l’Évangéliste. Les quatre obélisques situés dans les coins de la chapelle ont été construits avec des os qui ont été transférés du cimetière de l’église de Saint Jean-Baptiste en 1850, à l’initiative du doyen Jan Svoboda. Cette église se trouvait dans la banlieue de Kutná Hora. Un an plus tard, à Prague, l’oncle de ce dernier, František Pštros, a fait construire le squelette équipé d’une faux qui a été placé à droite de l’entrée. À côté de ce squelette, vous pourrez lire les noms de certains soldats, ainsi que la date 1757, ce qui est une sorte de rappel de la Guerre de sept ans. La plaque en marbre qui est intégrée dans la façade avant, à côté de l’entrée, reprend les noms des personnes qui sont décédées lors de l’épidémie de peste de 1680 – le doyen Vavřinec Mark Guigni et les membres du couvent capucin de Kolín.

Devant l’ossuaire, des deux côtés du portail, vous pourrez admirer des plastiques de style baroque primitif représentant Saint Adalbert et Saint Prokop. À l’origine, ces statues se trouvaient sur la façade de l’église Saint Guy de Zálabí.

 

poděkování, grafika Petr ADÁMEK, web Tomáš ADÁMEK, 2007–2021

česky english deutsch francais