CATHÉDRALE SAINT BARTHÉLEMY DE KOLÍN

CATHÉDRALE HISTORIQUE ACTUALITÉS GALERIE CONTACT PAROISSE LIENS UTILES
 
31

Le clocher

Le clocher Il a été construit en 1504 par le maître Bartoš, pour les deux cloches dont le mouvement mettait en danger la stabilité de la tour Nord de l’église. À l’origine, le clocher était terminé par un toit en pointe au sommet duquel se trouvait une petite tour. En 1724, un bulbe baroque (sphère creuse fixée sur une tour en pointe dans laquelle étaient archivées les documents mémoriaux), portant une tourelle, a été ajouté à l’église. Le clocher À l’initiative du doyen Antonín Formandl, l’horloge médiévale de la tour Nord (horloge de la tour de l’église qui fut équipée par la suite de divers équipements permettant d’indiquer des données complètes sur le temps) a été transférée pour être placée au plus haut étage du clocher. L’incendie de 1796 a malheureusement détruit l’horloge, les cloches et la charpente du toit. À la fin du 18ème siècle, le clocher a été entouré d’une galerie et équipé d’une coupole basse qui se termine par une lanterne à huit pans (rallonge cylindrique de la coupole, avec des fenêtres permettant d’éclairer l’espace intérieur, habituellement voûté par une autre coupole, plus petite). L’apparence actuelle du clocher date des transformations qui ont été effectuées sous la direction de Josef Mocker.

Les réquisitions effectuées durant la première et la seconde guerre mondiale (confiscations, revendications de quelque chose par pouvoir d’autorité dans des conditions exceptionnelles (principalement en temps de guerre)) ont causé la disparition des six cloches qui avaient été fondues dans les ateliers du maître Jan Václav Kühner.

À l’heure actuelle, le clocher abrite les cloches suivantes: le «coq» renaissance (1610), provenant probablement de l’échafaud de Kolín; «Barthélemy» et «Jean Paul», réalisées en 2000 dans les ateliers de Rudolf Perner à Pasov où cinq autres cloches sont en commande. Trois d’entre elles («Jean-Baptiste», «Prokop» et «Florian») se trouvent actuellement dans la Chapelle du meunier. L’énumération des cloches s’achève avec «Václav» (1562) et «Sanktusník» (1730) qui ont été provisoirement transférées de l’église Saint Guy de Zálabí.

Durant la seconde moitié du 19ème siècle, l’espace voûté du rez-de-chaussée surélevé servait de ce qu’on pourrait appeler la première bibliothèque publique de Kolín, fondée par le doyen Jan Svoboda. L’étage le plus haut de la tour renferme une salle qui servait dans le temps d’appartement pour le guetteur municipal.

 

poděkování, grafika Petr ADÁMEK, web Tomáš ADÁMEK, 2007–2021

česky english deutsch francais